Après le Burnout, le Bore-out , voici maintenant le Brown-out :

Après le Burnout, le Bore-out , voici maintenant le Brown-out :

Non ce n’est pas une nouvelle sorte de Brownies (cake au chocolat) quoiqu’un parallèle pourrait être fait entre la cuisson d’un cake et un employé qui est cuit ! Trêve d’humour  – noir – nous vous l’accordons, en anglais, brown-out, signifie une coupure d’électricité, une chute de tension, une panne de courant. En gros, la meilleure traduction pour « brown-out » est « manque de jus ».

Une personne atteinte de Brown-out n’a plus aucune énergie pour faire ce qu’elle fait dans la mesure où ses tâches et ses responsabilités n’ont plus aucun sens pour elle. Pire, cette personne considère que ce qu’elle fait est à l’opposé de ce qu’il conviendrait de faire car les instructions et objectifs reçus de la part sa direction sont diamétralement opposés à la perception que la personne a de la situation.

Plusieurs raisons peuvent mener à ce constat. Cela peut être le cas du salarié qui travaille au sein d’une très grande structure et qui se sent perdu : un petit pion sur le grand échiquier, dans un jeu dont il ne connait pas la finalité parce que personne ne le lui a expliqué. Il se retrouve dans l’incompréhension complète de son rôle dans la structure de l’entreprise. Cela peut être une personne qui ne comprend pas – ou plus – la valeur de ses tâches ; elle a le sentiment d’être inutile.  Son travail a perdu son sens, elle est alors atteinte de Brown-out. Cela peut venir d’un changement de responsable, d’un changement de poste, d’une promotion, d’une réorganisation d’entreprise, etc. La perte de sens de ses objectifs de travail amène l’individu à ressentir un malaise profond. Ainsi, au mieux, l’employé qui est déprimé par l’absurdité des tâches qu’il a à accomplir finit par se désintéresser de son travail. Au pire, il peut tomber en dépression.

Contrairement au Burnout où le salarié va tomber en épuisement d’un jour à l’autre, l’employé victime de Brown-out peut encore accomplir des tâches et rester fonctionnel. Alors quels sont les symptômes du Brown-out ? En voici quelques-uns :

  • vous travaillez sans aucun intérêt, voire vous travaillez de plus en plus pour oublier que cela ne fait plus aucun sens
  • vous avez le sentiment d’être inutile dans votre job
  • vous dormez trop ou trop peu et vous commencez la journée en étant déjà fatigué
  • vous ruminez sans cesse cette idée de perte de sens
  • vous ne savez plus vraiment quelle direction est en train de prendre votre carrière
  • vous traînez les pieds pour aller au travail et trouvez même des excuses pour ne pas y aller
  • vous perdez votre sens de l’humour
  • vous n’arrivez plus à relativiser

En qualité d’employé, si vous vous reconnaissez à la lecture de cette liste – non exhaustive – c’est important de réagir… et vite !

Selon la gravité des symptômes, un médecin ou un coach pourra vous aider à remettre du jus dans votre vie professionnelle !

 

En qualité d’employeur, de Manager ou de Responsable RH, peut-être êtes-vous confronté à des employés démotivés. Difficile de s’y retrouver entre Burnout, Bore-out et Brown-out. Souvent une intervention extérieure – venant d’une personne neutre – peut être bénéfique. Un coach professionnel ou une personne de confiance pourrons certainement vous aider à trouver la solution adaptée à votre problématique.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Quelles solutions préconisez-vous ?

 

Pour aller plus loin, le 5 novembre 2018 la RTS a réalisé une émission à ce sujet:                                          https://www.rts.ch/info/economie/9972629-les-bullshit-jobs-le-brown-out-ou-quand-le-travail-perd-tout-son-sens.html